Comment trouver le bon expert-comptable en Espagne pour ma société ?

 |  4 minutes
Les pratiques comptables en Espagne diffèrent de la France. Dans ces conditions, comment trouver son expert-comptable en Espagne?

Le métier d’expert-comptable n’est pas une profession réglementée en Espagne. En conséquence, les profils, les compétences et les pratiques sont très disparates et différent de la France. Tout le monde peut ouvrir son cabinet et s’installer en tant qu’expert-comptable en Espagne ! Souvent leurs missions se limitent aux déclarations fiscales obligatoires, sans pilotage ni gestion financière de l’activité. Pour trouver le bon expert-comptable pour votre filiale espagnole, il est indispensable de se poser les bonnes questions en amont.

 

1. L’expert-comptable dispose-t-il d’une clientèle internationale ?

 

Au-delà de l’expérience des problématiques transnationales, votre expert-comptable en Espagne doit pouvoir échanger facilement avec ses homologues français. Vérifiez les points suivants:

  • Comment va-t-il travailler et communiquer au quotidien ? 
  • Pourra-t-il gérer les cut-offs ? 
  • Saura-t-il gérer les produits constatés d’avance ?
  • Est-il en capacité de fournir facilement les éléments comptables exigés dans un format exploitable ? 

 

Ainsi, pratiquer la comptabilité sur les mêmes fondements est un facteur de gain de temps et d’efficacité. En complément, pouvoir échanger dans une langue maîtrisée par les deux pays est un plus. 

Il est opportun d’interroger votre expert-comptable en Espagne sur son expertise en matière d’opérations transfrontalières et internationales. Sera-t-il à l’aise sur les sujets de rapatriement de dividendes ou les déclarations de non-résidents?

Est-il également parfaitement à l’aise avec les déclarations et formalités internationales. A-t-il l’habitude de traiter les DEB (déclarations d’échanges de biens), les DES (déclarations européennes de services), ou les opérations intra-groupe?

Pour toutes ces raisons, vous avez tout intérêt à opter pour un expert-comptable qui bénéficie déjà d’une large clientèle internationale.

 

2. L’expert-comptable en Espagne assure-t-il un pilotage mensuel ?

 

Comme nous le disions en introduction, l’expert-comptable espagnol limite souvent sa mission aux seules déclarations fiscales, trimestrielles ou annuelles, de TVA et d’impôt sur les sociétés. Son rôle est donc moins important que celui de ses homologues étrangers. 

Avant de vous engager avec un expert-comptable, vous vérifierez s’il assure bien un pilotage mensuel de l’activité, en proposant une comptabilité mensuelle. Cette dernière devra tenir compte des charges et produits constatés d’avance. Par exemple, il n’est pas inhabituel qu’un expert-comptable espagnol enregistre toutes les factures (de loyer, la téléphonie, le leasing, etc.) en fin d’année, avant de réaliser la clôture de l’exercice. Cela ne répond pas aux besoins des sociétés françaises, qui souhaitent une comptabilité mensuelle la plus ajustée à la réalité. Leur objectif est de connaître la rentabilité de la filiale, anticiper les besoins de trésorerie, mesurer les écarts avec le budget, etc.

N’hésitez pas à demander la fréquence des clôtures comptables partielles et la teneur précise des missions réalisées. Ainsi, il n’est pas certain qu’un expert-comptable espagnol assure le lettrage ou la gestion des opérations financières et bancaires. 

 

3. L’expert-comptable en Espagne remplit-il une mission de conseil ? 

 

En France, un expert-comptable fait bien plus que vérifier la comptabilité. Il conseille les dirigeants sur les possibilités d’optimisation de la gestion et du résultat, au niveau comptable et fiscal. 

En fournissant une vision régulière de l’activité, il relève quasiment en temps réel les signaux faibles d’une baisse de rentabilité ou d’une dérive des dépenses. Il fournit ainsi aux dirigeants les éléments indispensables pour prendre les bonnes décisions au bon moment. De plus, un expert-comptable peut également participer à l’élaboration de tableaux de bord de l’activité, avec les bons KPIs (Key performance indicators). Dans ce domaine également les opérations transnationales peuvent rendre indispensables des ajustements sur les indicateurs à suivre. 

En outre, l’expert-comptable aguerri aux pratiques internationales est sensibilisé aux prix de transfert, aux conventions de management fees et de trésorerie entre la société mère et sa filiale. 

 

4. Digitalisation de l’activité comptable ? 

 

Dernière question primordiale avant de sélectionner l’expert-comptable idéal pour votre filiale espagnole : la digitalisation des opérations comptables. En France, les entreprises ont recours à une ou plusieurs solutions digitales pour gérer leur comptabilité, leurs notes de frais, les congés des salariés, etc. La transformation digitale des entreprises en France se réalise depuis plusieurs années avec des outils simples et évolutifs. 

Ces outils en SaaS (software-as-a-service) sont nettement moins développés en Espagne, à l’heure actuelle. L’idéal est de prévoir dès la création de sa filiale espagnole des modalités de fonctionnement et de gestion optimales. Ce sera notamment le cas si les différentes solutions comptables dans chaque pays sont a minima compatibles entre elles. Une interopérabilité évite les doubles saisies avec les risques d’erreur que cela induit. 

 

Conclusion

Même si la France et l’Espagne sont deux pays proches culturellement, il n’en reste pas moins que l’approche et les méthodes de travail des cabinets comptables sont sensiblement différentes dans ces deux pays. Au moment de choisir votre expert-comptable en Espagne, assurez-vous que ce dernier à l’habitude de travailler pour des clients français. Il est également nécessaire de vérifier qu’il aura la capacité de s’adapter à vos besoins de pilotage.

L’équipe de Pramex International, basée à Madrid, a l’habitude d’évoluer dans un environnement franco-espagnol et de répondre aux requêtes des directions financières françaises en termes de tenue de comptabilité, fréquence des reportings, mise en place de politiques RH et conseil opérationnel. Notre but est de vous faire gagner du temps et de vous apporter une meilleure compréhension des sujets en Espagne.

 

Notes : Le présent article concerne des informations d’ordre général, qui ne constituent pas un conseil. Nous vous invitons à nous consulter pour de plus amples précisions.